Haut Potentiel Intellectuel (HPI) et le Burn-out

Les HPI sont curieux de nature, avec un besoin constant d'apprendre, de comprendre de nouvelles choses. Ils ressentent le monde avec plus d'intensité.


Comment reconnaître une personne HPI?

Elle a :

- Une capacité à appréhender les sujets sous de nombreux angles, souvent inaccessibles aux autres.

- Une hypersensibilité émotionnelle

- Une grande sensibilité à l'injustice

- Un besoin perpétuel de mettre du sens dans son travail

- Un perfectionnisme accru

- Un surinvestissement émotionnel et physique



La personne HPI déteste :

  • Les situations de conflits,

  • Les injustices

  • Le manque d'honnêteté (affectent les HPI).

Mais une personne HPI aura toujours tendance à sortir du cadre par son comportement et ses idées originales.

Dans certains environnements conventionnels la HPI est jugée rebelle, indisciplinée, perturbatrice.

Bien choisir son travail.

La personne HPI aime l'autonomie, elle est autodidacte et elle peut facilement changer de cap ou de profession par besoin d'apprendre de nouveau.


Que faire?

  • Assouplir son perfectionnisme. Elle a souvent entendu "sois parfait"

  • Faire des thérapies comme l'hypnose et TTC.

  • Apprendre à ajuster son perfectionnisme.

  • Travailler sa confiance en soi

  • Savoir diriger son attention et cadrer le mental

  • Bien identifier l'entreprise choisie

  • Un poste qui respect les besoins d'indépendance, de liberté et d'originalité.

  • La HPI s'ennuie très vite et aime être sur le terrain

  • La HPI est extrêmement exigeante jusqu'à la tyrannie envers elle-même, ce qui peut la précipiter dans le syndrome du Burn-out.

  • Un sentiment d'être différent peut engendrer un complexe d'infériorité. Des croyances souvent profondément ancrées comme le syndrome de l'imposteur.

  • L'hypersensibilité du HPI ne l'autorise pas à chuter, elle peut être dans le déni total pendant de nombreux mois.





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout