Noël et le burn-out...

... ne sont pas compatibles ensemble.



Décembre est une période stressante, il fait nuit tôt, il fait froid...

Et en plus on nous rajoute Noël. Et ce n'est pas toujours féérique.

Noël fait parti des fêtes incontournables dans l'année et surtout lorsque l'on a une famille.


Chaque année il faut :

- Courir, trouver des cadeaux qui fassent plaisir à chacun (mais chaque année c'est de plus en plus compliqué).

- Préparer le magnifique sapin que Monsieur veut naturel cette année (parce que ça sent bon!).

Il peut sentir bon mais il perd ses épines. Et nos tendres têtes blondes qui le veulent début décembre parce que les copains ont déjà le leur.

- Avoir la plus belle table et, évidemment, sans remettre la déco de l'année dernière, tout en préparant le plus bon, beau et surprenant repas de Noël.

La période de Noël est un vrai décalage entre ce que l'on ressent à l'intérieur de nous-même (pas d'envie, pas de joie pour la personne en burn-out) et l'obligation de faire semblant, de porter le masque de Noël.


Vous avez envie de quoi? Ecoutez-vous

Pourquoi ne pas changer les "Normes" de Noël cette année.

Expliquer à votre famille que cette année sera différente et leur demander aussi ce qu'ils aimeraient changer pour passer ce moment.

Comment?

- Faites faire le sapin à vos enfants et même s'il ne ressemble pas à ce que vous vouliez, ils seront content d'y avoir participer.

- Pourquoi ne pas le faire qu'avec votre famille immédiate (si vous n'avez pas ni le désir ni la volonté de retrouver les conflits familiaux.)

- Commander les cadeaux déjà emballés.

- Reposez-vous avant la fête, prenez un traiteur.

- N'invitez que les gens que vous voulez voir pour ne pas faire semblant que vous allez bien.

- Aller vous coucher quand vous ne tenez plus.

- Faites l'ouverture des cadeaux avant minuit ou le lendemain matin

- Partir ailleurs...





15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout